baisse taux credit

Baisse continue du taux du crédit immobilier

Les Français peuvent rentrer de vacances avec cette bonne nouvelle: la baisse du taux du credit immobilier se maintient et elle semble même se poursuivre. Du jamais vu depuis 1945, tenez-vous bien!

Cette tendance est prévisible diront les connaisseurs, concédons- le. Mais dites-vous bien ceci: contracter un prêt à moins de 1 pour cent n’est plus un rêve, c’est possible pour ceux qui sont catégorisés parmi les meilleurs clients pour des emprunts s’étalant sur 7 ou 10 ans.

Depuis janvier, les taux ont atteint des planchers records. Ce mois d’août, les spécialistes ont relevé que les taux se sont quelque peu stabilisés. Mais, il faut relever quelques baisses régionales. 1/3 des barèmes de taux de prêt reçus en août sont en baisse. Le recul des taux d’intérêt est de l’ordre de 5 à 10 centimes à cause du soutien des banques régionales.

Les Cassandre avaient prévu la tombée de rideau dans les semaines à venir. Ils se trompent. Au contraire, les banques ont revu à la baisse encore leurs barèmes, allant de à 0,20 pour cent, le mois dernier.

Dans ce genre d’affaires, disons-le, il n’y a pas de miracle. Il y a des opportunités à saisir. Les intéressés doivent profiter de ces conditions   favorables voire exceptionnelles et qui resteront en place pour encore un bon moment selon des experts dans le secteur immobilier.

Voici quelques chiffres révélateurs comme piste de réflexion. Il s’agit des taux moyens constatés au début du mois d’Août 2016: 1,45 % sur 15 ans (- 0,03 %), 1,68 % sur 20 ans (-0,02 %), 1,95 % sur 25 ans (-0,08 %).

Tout client peut soumettre une demande de financement pour des acquisitions ou pour des renégociations en sachant que les banques sont en concurrence pour la conquête et la recherche de nouveaux dossiers. Les banques savent que c’est aussi pour elles une grande opportunité à saisir.

Bonne nouvelle pour la rentrée de septembre

C’est maintenant le bon moment pour approcher une banque qu’elle soit nationale ou régionale, pour acheter un bien immobilier ou un nouveau logement. Car le contexte est favorable au crédit. L’acquisition participe, de surcroît, au développement du marché immobilier qui, lui-même, impacte la croissance économique. Faites un calcul de mensualité et un simulation de crédit dès maintenant et profitez de cette baisse du taux de crédit.

Ce beau temps qualifié d’historique pour le crédit immobilier n’est pas fortuit. Tout a commencé le 10 mars 2016 avec une décision du Gouverneur de la Banque Centrale Européenne. Mario Draghi a décidé de revoir à la baisse ceux soit de 0,5 à 0 pour cent le taux directeur de la BCE pour relancer l’économie européenne.

Cela a fortement influé sur les taux du marché y compris les taux des prêts bancaires pour encourager les banques à prêter davantage. Le coup de « Super Mario » a réussi car les taux de l’immobilier sont devenus avantageux et attrayants en France.

On attend la réaction des particuliers face à cette aubaine. La grande ruée n’est pas encore au rendez-vous. Les emprunteurs redoutent les conditions trop contraignantes imposées par les établissements de crédit encore frileux.

C’est à ce niveau que le Gouvernement devrait peut être intervenir pour rassurer les banques et les emprunteurs. Et pour les observateurs, ce serait même là un bon thème de campagne pour les futurs candidats aux prochaines présidentielles françaises.
Annuaire francophone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *