La baisse de l’endettement des ménages impacte le secteur crédit

Les chiffres sont des plus encourageants pour l’économie de l’emprunt. 41 470 euros est le niveau d’endettement d’un ménage moyen en France. Cela a reculé au regard des chiffres de la Banque de France concernant de Juillet à Septembre de l’année dernière.

Une tendance qui se confirme alors que nous abordons la nouvelle année 2017

Le désendettement dont venait de bénéficier presqu’un million de ménages français impacte positivement le paysage du crédit aux particuliers.

L’endettement a perdu du terrain

La baisse est notable par rapport à Avril, mai, juin 2016 qui affichent un chiffre de 42 200 euros. C’est l’équivalent de 26 618 euros pour le troisième trimestre contre 27 000 euros pour le second trimestre de la même année mais évidemment hors dettes immobilières.

Il existe en France un service qui est chargé de traiter le surendettement des consommateurs. Il est organisé en commissions de surendettement qui peuvent être saisies par tout particulier dans toute la France lorsqu’il se trouve dans une situation de surendettement

Les types de dettes de surendettement

Les dossiers liés au crédit à la consommation sont les plus nombreux l’année dernière soit 79;5% des dossiers avec un encours moyens de 20 248 euros. Les plus cités sont les prêts personnels pour un encours moyen de 15 799 euros et les crédits renouvelables, pour un encours en moyenne de 13 034 euros. 13,9% sont des dettes immobilières avec un encours moyen de 107 500 euros. A noter également que la moitié des dossiers a comme motif les découverts bancaires.

Les commissions de surendettement ont également eu à traiter des dettes de charges courantes : loyer, abonnement de l’Internet ou du téléphone. Le surendettement concernait aussi les dettes fiscales, pénales, professionnelles et sociales pour un encours moyen de 8304 euros.

Le désendettement en quelques chiffres révélateurs

Les chiffres, encore une fois, parlent d’eux-mêmes les commissions d’endettement ont enregistré en 11 mois, c’est à dire d’Octobre 2015 à Septembre 2016, une baisse de 7,9% du nombre de dossiers reçus soit 202 331 dossiers par rapport aux mois précédents, pour la même durée de 11 mois.

Le FICP ou Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers a rapporté qu’en septembre 2016, environ 838 894 ménages ont bénéficié d’une procédure de désendettement.

Cette procédure dont ont bénéficié plusieurs ménages l’année dernière ne peut qu’apporter une bouffée d’oxygène aux consommateurs.