Un intérimaire peut obtenir un bon crédit

La souplesse du système de crédit profite à toutes les catégories professionnelles. Les banques et les organismes financiers de prêt ont élaboré pour les travailleurs en CDD ou en intérimaire des formules de prêt qui conviennent à leur situation.

Les intérimaires représentent une clientèle d’avenir

Le retour de l’emploi en France va augmenter le nombre des intérimaires qualifiés de travailleurs précaires, jeunes dans leur grande majorité et qui s’étaient rabattus sur le financement hors circuit bancaire classique pour contracter un crédit.

Les organismes de prêt sont de plus en plus conscients que cette catégorie professionnelle représente une grande potentialité et qui, à terme, constituera une clientèle fidèle et rentable

Le prêt personnel est le plus demandé

Les intérimaires sont éligibles au crédit à la consommation dont le prêt personnel. Les contrats sont plus adaptés et plus souples. Ils sont taillés à la mesure des emprunteurs intérimaires, CDD ou encore en apprentissage et en professionnalisation.

Les banques restent cependant prudentes. Le montant des prêts n’est pas important dans la plupart des cas. Vous êtes un intérimaire. Vous avez un projet à financer. Consultez simulation-pret-personnel.com pour réussir votre demande de crédit destiné à l’achat de biens ménagers au financement de services comme les voyages, les études, le mariage et bien d’autres projets.

Il ne faut pas demander une grosse somme

Votre capacité de remboursement est, bien entendu examinée. Vous êtes potentiellement à risque vu votre situation professionnelle. Soyez modéré dans la fixation du montant souhaité.

Le montant demandé commence par 1000 euros. Il est sans apport pour ce profil d’emprunteur. Mais dans tous les cas, le demandeur doit pouvoir déterminer le montant du prêt qu’il sollicite, les mensualités, le TAEG, la durée du prêt et tous les frais. Certains prêteurs vous permettent de moduler les remboursements à la hausse ou à la baisse en fonction de votre situation financière. A la condition d’avoir honoré au moins 6 mensualités. D’autres prêteurs acceptent les rééchelonnements en cas de difficultés financières passagères.

Intérimaires ou pas, vous devez toujours payer les intérêts et les frais. L’assurance – emprunteur reste facultative